Microclimat introduit de l’agilité au WIF

1 juin

Dans le cadre des ateliers OFF du WIF 2012, Samir Hanna de chez FSecure et moi même, avons animé un atelier agile.
Celui-ci s’articulait autour de deux serious games, un Ball Point Game de Boris Gloger, et un Offing the off-site Customer de James Shore.


Le premier demande à une équipe de développer un logiciel matérialisé par des balles de tennis, où chacune d’elles représente une de ses fonctionnalités.

Ce jeu a permis de mettre en évidence les éléments suivants :

  • l’impact négatif que peut avoir les perturbations extérieures sur la productivité,
  • la capacité d’une équipe à s’auto organiser, sans micro-management (affectation de tâche, planification détaillée, …),
  • l’apparition naturelle d’expertise pour faciliter la prise de décision, l’organisation et la réalisation de certaines fonctionnalités,
  • le besoin de protéger l’équipe des perturbations,
  • L’intérêt d’avoir des membres pluridisciplinaires,
  • Les bénéfices de l’expérience sur la prédictibilité, la productivité, et la qualité.

Le second jeu mettait en relation le plus brillant commercial avec le plus talentueux développeur du monde, pour fabriquer le produit le plus révolutionnaire de ce siècle.

Deux simulations de travail permettaient de montrer l’importance de :

  • parler un même langage,
  • l’impact extrêmement positif sur la qualité du produit, de la proximité des deux protagonistes et de leur relation de travail collaborative,
  • des dangers liés à l’interprétation.

 

Ces ateliers se sont très bien passés, les participants se sont bien amusés et sont repartis forts de nouveaux enseignements.

Ce succès nous porte à croire que nous aurons bientôt de nouvelles expériences à partager.

Nous remercions bien entendu les organisateurs de l’événement pour leur travail et l’accueil que nous avons reçu.

 

No comments yet

Leave a Reply

*