WiiU : la bonne grosse blague de Nintendo

15 sept

Sortie il y a maintenant 6 ans, la Wii a constitué le renouveau de Nintendo en terme de console de salon, après deux échecs (Nintendo 64 et GameCube) et 10 années dominées par SONY. La machine, novatrice en terme de jouabilité, s’est imposée sur le marché avec pas moins de 100 millions d’unités vendues à ce jour, et a permis l’introduction dans le milieu de secteurs autrefois marginaux dans le monde du jeu vidéo, les séniors bien entendu.

Mais la machine, bien que très bien vendue, souffre de faibles ventes niveaux jeux (seul UbiSoft parvient à vendre des jeux en grande quantité sur Wii, mis à part Nintendo) – contrairement à la PS3 et à la Xbox 360 – et souffre surtout d’une très faible puissance face aux consoles dites HD. Alors, tandis que la nouvelle génération de PlayStation et de Xbox devrait pointer le bout de son nez fin 2013, que propose Big N pour prendre la relève?

 

WiiU

La WiiU (à droite) et son controller (à gauche)

 

La WiiU. WiiU? Un nom étrange me direz-vous… comme son nom l’indique, il s’agit réellement d’une évolution de la Wii, en terme de gameplay. Annoncée en grande pompe le 7 juin 2011, la WiiU a la particularité de proposer une manette avec un écran tactile intégré (voir ci-dessus), permettant des interactions avec le jeu assez innovantes (comme la possibilité d’avoir son inventaire directement sur la manette, sans faire pause, par exemple).

Donc niveau maniabilité, rien à dire, Nintendo innove encore et toujours, et l’avantage de cette manette est qu’elle permet tout de même de jouer à des jeux normaux, non exclusif à la console (le principal soucis de la Wii est que très peu de types de jeux étaient adaptés à la Wiimote…). De même, Nintendo semble avoir compris que l’avenir du jeux vidéo sur consoles passe également par le jeu en ligne (il en aura fallu du temps…).

 

Le gameplay c’est bien, mais l’immersion dans tout cela? Côté graphisme, ça tient la route?
Oui… mais non… ça tient la route… pour l’instant… mais dès 2013, avec la sortie de la PS4 et de la Xbox 3, la machine sera larguée, et on assistera, comme avec la Wii, à un abandon progressif du hardware par les gros éditeurs et studios de développements, et à des annulations massives de jeux (syndrome bien connu de la N64, GameCube et de la Wii).

La machine est en effet à peine plus puissante qu’une Xbox 360… 7 ans après la sortie de cette dernière…

 

Bref, une bonne blague made in Nintendo, qui ne cessera de me surprendre… en mal…
Si ça ne vous a pas dégoûté, la bête sortira le 30 novembre prochain, pour 350€ environ…

No comments yet

Leave a Reply

*