La navigateur Opera abandonne son moteur de rendu au profit de Webkit

15 fév

Savez-vous ce qu’est un moteur de rendu HTML ? C’est ce qui permet d’interpréter du code HTML pour le restituer visuellement sur un écran. Combien en connaissez-vous ? Peut-être avez vous déjà entendu parler de Webkit ? Geko ? Vous vous doutez que celui d’Internet Explorer a un nom (Trident). Vous en avez sans doute oublié un : Presto celui d’Opera.

Mais voilà, Opera a annoncé mercredi dernier, le 13 février, via un communiqué de presse qu’ils abandonnaient leur moteur de rendu Presto au profit de Webkit, et qu’ils rejoignaient le projet Chromium.
Webkit est déjà utilisé par de nombreux navigateurs (Chrome, et Safari en tête), et est, en novembre 2012, plus utilisé que le moteur de rendu d’Internet Explorer (Trident), et de Firefox (Gecko). Opera représenté 1,75% de part de marché des navigateurs en janvier 2012 selon netmarketshare.com et représenté 4,53% des visites sur les serveurs de Wikipédia/Wikimédia en septembre 2012.

Bien qu’innovant, Presto et Opéra étaient des logiciels fermés. Auparavant Opera figuré parmi les navigateurs respectant le plus possible les standards du W3C. Mais la communauté open source soutenant Webkit, accompagné des mastodontes Google et Apple, est maintenant bien plus rapide dans l’adoption des standards.

Alors concrètement qu’est-ce que cela va changer ? Le navigateur Opera Mini est largement utilisé sur les téléphones (non-smartphone) pour accéder à Internet. Et ce passage sur Webkit est une bonne nouvelle pour eux, car nous devons le reconnaitre, peu de développeurs testent leurs sites sur Opera, au contraire de Webkit. Les sites s’afficheront mieux dans les futures versions d’Opera Mini.
Par contre pour la navigation internet sur ordinateur, Opera ne risque t’il pas de devenir un clone du navigateur de Google ? Opera a annoncé qu’ils avaient déjà commencé à contribuer à Chromium. C’est les utilisateurs de Safari et surtout de Chrome qui bénéficieront le plus de cette venue d’Opera Software dans le monde open source. Car Opera a, par le passé, apporté beaucoup d’innovations qui ont été reprises plus tard par les autres navigateurs : la barre d’adresse intelligente, les mots clefs de recherche, la page d’accueil d’accès rapide, et bien d’autres choses.

No comments yet

Leave a Reply

*